La fascination d’une modernité antique

Alessandro Ciciliati est né en 1959 à Ferrare.

Sa passion pour l’art le mène à un diplôme de maîtrise de l’Académie des Beaux Arts de Ferrare et à un diplôme de contrebassiste du conservatoire « G. Frescobaldi ».

Pendant ses études , il a la chance de faire la connaissance du célèbre luthier Ivano Coratti, chez qui il a approfondit, pendant quatre ans, les techniques de construction des instruments à cordes et où il apprît les plus importantes techniques de restauration. Plus tard, il participera à des concours nationaux et internationaux, où il obtiendra chaque fois un prix.

L’estime grandissante des collectionneurs et musiciens a abouti, après maintenant plus de trente années d’activité professionnelle, à ce que beaucoup de ses élèves répandent dans leurs pays d’origine son style personnel et facilement reconnaissable.

Alessandro Ciciliati participe aux expositions les plus importantes à Tokyo, Paris et Francfort. Ses instruments atteignent aux ventes aux enchères anglaises et américaines des résultats flatteurs.

En ce moment, il travaille aussi bien en Italie (Ferrare) qu’en Allemagne (Cologne), où il soutient la Violin Expo, une des plus grandes expositions européennes d’instruments à cordes anciens et modernes et d’archets.

Sa présence en Allemagne, sa collaboration avec Jost Thöne, Jan Röhrmann, l’archetier A. Clemente et le luthier J. Loescher, montrent combien le style de l’Ecole de Ferrare est apprécié dans cette partie de l’Europe.

La ville de Ferrara, riche de sa tradition et de son histoire, a engendré, ces derniers siècles, de grands luthiers comme Luigi et Giuseppe Marconcini, Alessandro Mezzadri et Ettore Soffritti.Ils ont marqué de leur empreinte l’expression stylistique que l’on ne saurait méconnaître dans la lutherie et qui jouit d’une grande estime aux quatre coins du monde.

Vingt ans après la mort du dernier représentant de l’« Ecole de Ferrare », Alessandro Ciciliati se consacre à la résurrection de cette tradition. Il se concentre sur la fabrication de produits qui font revivre la fascination du style du passé et qui correspondent en même temps aux besoins des musiciens modernes.Alessandro Ciciliati accorde une attention particulière aux modèles d’Ettore Soffritti à qui il se sent lié en tant qu’héritier direct. En collaboration étroite avec des luthiers connus sur la scène internationale, sa recherche permanente dans le secteur de l’acoustique a abouti au développement d’un vrai principe rationnel de construction. Il en résulte, comme constante,un son présent, vigoureux, à la fois doux et grave.Grâce à sa vigilance dans le choix du bois (un séchage de 15 à 20 ans), aux soins donnés aux détails (par exemple : les tours de la volute, les filetages, la découpe des deux ff, les arrondis, le mouvement tendre des bords et des coins, la qualité acoustique et sa puissance, la force d’expression de la forme et du vernis), ses travaux sont très appréciés par des orchestres philharmoniques comme desorchestres de chambre du monde entier et du solistes.

video

video